4 mars – Shell Lake Lodge to Finger lake – 40km

Voir la carte

Nous parlons d’abandons possibles et je vois bien le doute dans ses yeux. Il me dit qu’il partira un peu plus tard. En fait, il avait déjà décider de renoncer.

Coucher vers 1h, et lever vers 5h, il en manque un peu.

Je prends le temps d’engloutir un énorme petit déjeuner sans trop me presser. L’accueil ici est vraiment chaleureux.
Greg vient d’arriver. Il s’est fait charger 2 X par des élans sur la piste et paraît très choqué. Aucun bobo mais sans doute une sacrée frayeur. Il avale un petit déjeuner, raconte en boucle son histoire pour évacuer le stress et part se coucher.

2 cyclistes US reviennent au lodge alors qu’elles étaient parties depuis 40 minutes : trop froid ! Mieux vaut un 2nd breakfast qu’une vilaine gelure. Il fait – 31°C dehors …attendre le lever du jour pour sortir.

Je discute avec Forest qui me semble désorienté : bien que né à Fairbanks, il ne s’attendait pas à rencontrer des conditions pareilles et un froid aussi rude début mars. Nous parlons d’abandons possibles et je vois bien le doute dans ses yeux. Il me dit qu’il partira un peu plus tard. En fait, il avait déjà décider de renoncer. Je ne le reverrai plus.

Vers 7h30 , je me décide à partir avec Robert qui est à pied.

Vent de face, ça s’annonce dur. La piste est toujours aussi poudreuse, cela veut dire que ça avance doucement. Encore une fois, l’étape sera plus longue que prévue. Je décide de rester derrière Robert qui va un peu moins vite que moi : je dors encore sur mes skis car je n’ai pas vraiment récupéré de l’étape d’hier. Pas assez mangé aussi.

Vers midi, le vent redouble d’intensité et il faut vraiment se battre pour progresser. La neige vole et c’est vraiment l’Alaska avec un grand A. Magnifique. J’ai laissé Robert derrière depuis un long moment et j’avance couché en 2. L’étape est plus courte, 40 km, je n’en ferai pas plus car une grosse étape est prévue pour demain avec 1150m de D+.

L’arrivée sur Finger lake (CP3) est magnifique avec les avions qui atterrissent sur le lac, sur des skis aussi. J’arrive vers 16h, le vent se calme et je suis très content d’arriver. Je retrouve avec plaisir Lars qui menait la course des skieurs depuis le départ. Nous mangeons un burrito fournit par l’organisation puis nous mangeons pendant 1 heure tout ce qui nous tombe sous la main. Les bénévoles de la course sont top. Je récupère mon drop bag avec nourriture, piles, chaufferettes, friandises et brownies pour les prochains jours.

Je me couche à 19h dans une grande tente montée sur le lac. Contre le poêle. Je mets mon réveil à 3h30 et m’endors à 20h. Mes batteries se rechargent.

Vers midi, le vent redouble d’intensité et il faut vraiment se battre pour progresser. La neige vole et c’est vraiment l’Alaska avec un grand A. Magnifique

< Jour précédent

J3 – Yentna to Shell Lake Lodge.

Jour suivant >

J5 – Finger Lake to Puntilla lake